Sur quoi une PME devrait-elle se concentrer pour être éthique et durable?

25 Janvier 2018
Sur quoi une PME devrait-elle se concentrer pour être éthique et durable?

L'éthique des affaires et la responsabilité sociale sont deux concepts clés pour le succès de toute entreprise. On attribue souvent le mérite aux entreprises qui essaient d'améliorer la société ou du moins leur environnement immédiat, mais la vérité est qu'il y a aussi des bénéfices tangibles pour elles : une plus grande crédibilité, une plus grande productivité et, en fin de compte, une croissance plus rapide.

 

Le CEDEC sait que toute entreprise, y compris PME, doit intégrer des mesures pour assurer le respect de certaines valeurs éthiques déterminées, non seulement par responsabilité mais aussi pour créer un meilleur environnement de travail, une identité avec laquelle les clients s'identifient. Cependant, des doutes peuvent parfois surgir quant à ce qui est exactement une décision éthique du point de vue de la durabilité. Nous partageons donc cet article de La Vanguardia, qui explique les raisons qui devraient conduire au succès commercial.

 

Les entreprises doivent prendre en compte 3 aspects différents dans leur recherche de durabilité et de responsabilité sociale, bien que tous étroitement liés. Le premier, le développement économique , c'est-à-dire l'amélioration de la qualité de vie avec l'activité économique de l'entreprise. Ainsi, les entreprises doivent investir dans le capital humain, dans leur environnement, dans les relations avec leurs partenaires ou dans les technologies, ce qui accroît la compétitivité des entreprises.

 

Le deuxième domaine important est la justice sociale. C'est-à-dire que les entreprises ne devraient pas chercher à maximiser les bénéfices économiques à tout prix, mais plutôt à parvenir à une répartition équitable de ces bénéfices, qui à leur tour rapporteront probablement des revenus plus élevés à long terme. D'une part, cela se voit clairement dans le cas des employés d'une entreprise, plus leur rémunération est élevée, plus ils sont productifs et plus ils s’impliquent dans l'entreprise. Mais cela nous oblige aussi à penser à tous ceux qui sont touchés par les décisions d'affaires qui sont prises, afin d'éviter celles qui représentent un préjudice évident à certains groupes ou communautés.

 

Enfin, le troisième pilier de la durabilité est la protection de l'environnement , qui doit être poursuivie comme une fin en soi, mais qui aura également un impact sur l'image de l'entreprise, d'autant que les exigences des consommateurs augmentent à cet égard.

 

Au CEDEC, Centre Européen d’Évolution Économique, nous sommes convaincus que le développement durable des entreprises va bien au-delà du respect des obligations légales, fiscales ou du travail et nécessite une réflexion à long terme sur les décisions stratégiques et les investissements. C'est ainsi que l'excellence commerciale est assurée tout en contribuant au développement économique et social de l'environnement car il ne faut pas oublier que les organisations qui se positionnent volontairement comme leaders du développement durable sont les premières à améliorer leur réputation et la confiance de leurs clients, en plus d'autres avantages concurrentiels importants.

 

Source Photo Marketing4Ecommerce

Design by IDWeaver