A quoi peut tenir le succès de toute entreprise?

13 Mai 2016

A quoi peut tenir le succès d'une entreprise ?
 
 
Les dirigeants mettent en avant des éléments tant objectifs que subjectifs.
 
Sans être exhaustif :
En ce qui concerne les éléments objectifs : le développement du chiffre d’affaires, l’étendue des gammes de produits, le résultat des promotions, la taille de l’effectif, le nombres de sites, la rentabilité, la productivité, le rendement, le bénéfice net, les capitaux et fonds propres, les valeurs boursières, le cash-flow etc…
En qui concerne les éléments subjectifs : la réputation de l’entreprise, son image, son implication sociétale ou environnementale, la réputation de son propriétaire etc…

Y aurait-il des points communs entre toutes les « success-stories » ?
Vous êtes-vous jamais demandé à quoi pouvait tenir le succès d’une entreprise ?
Existe-t-il des éléments sur lesquels vous, dirigeant et organisation, pourriez agir dès lors qu’ils ne dépendraient pas de facteurs sur lesquels votre influence serait beaucoup plus limitée voire inexistante (environnement, culture, législation, normes, etc..) ?
 
Dans votre cas, quels seraient les principaux éléments sur lesquels vous pourriez agir pour améliorer les performances de votre entreprise ? Pourriez-vous dresser une liste de ces éléments ? Parmi ces éléments, quels seraient selon vous les 3 principaux critères déterminants ? Sont-ils réalistes et réalisables ? Sont-ils réalisés et maintenus ? Apportent-ils progressivement et régulièrement les résultats espérés ? Pourquoi ? Ou pourquoi pas ? A ce stade, nous vous invitons à prendre le temps de répondre personnellement à ces diverses questions avant d’aller plus avant.

Et si au final, tous ces éléments clés ne découlaient que du succès de l’implémentation d’un seul et même facteur ? Ce facteur qui prendrait la place de tous les autres ? Ainsi, sans nous étonner, nous le retrouverions aux 3 premières places des facteurs les plus importants pour une entreprise :

1. La communication : Il faut différencier l’information pertinente de la non-pertinente. Une information considérée comme pertinente par un niveau de l’organisation ne l’est sans doute pas pour tous, et vice versa.

2. La communication : Est-ce que l’information pertinente est bien transmise ? Est-ce que l’information transférée a bien été réceptionnée ? Comment a-t-elle été accueillie ?

3. La communication : Est-ce que l’information donnée est bien comprise ? Est-ce que celui qui a émis (ou qui reçoit) l’information s’est bien assuré de sa bonne compréhension? A-t-il vérifié la bonne utilisation de cette information ?

Une communication bien maîtrisée vous permettra de mieux déléguer, de vous dégager plus de temps pour vous consacrer à vos priorités, de mieux vous positionner dans le « Faire faire » et le « Faire faire-faire ».
 
Une communication optimale et pertinente vous permettra d’optimiser les leviers de profit par la réalisation de vos objectifs dans bien des domaines !
 

Design by IDWeaver