Quand est-il temps de fermer son entreprise ?

16 Juillet 2019
Quand est il temps de fermer son entreprise ?

Lorsqu’il se décide à entreprendre et à monter sa propre affaire, l’entrepreneur ne manque pas d’illusions ni de détermination, il est convaincu que son entreprise saura se développer et devenir rentable. Pourtant, les données montrent que plus de la moitié des entreprises mettent la clé sous la porte avant leur cinquième anniversaire. Lorsque cela se produit, il est important que le chef d’entreprise prenne rapidement ses responsabilités afin de minimiser les pertes ainsi que les coûts et les dégâts émotionnels que cela engendre.

 

Chez CEDEC nous savons qu’il n’est jamais facile pour un chef d’entreprise de se décider à fermer son entreprise, et c’est précisément pour cette raison que nous estimons essentiel savoir repérer les indices montrant que la survie d’une entreprise est compromise. Afin de vous aider à identifier ces signes avant coureurs, nous partageons avec vous cet article du journal La Vanguardia, qui détaille certains indicateurs du futur échec d’une entreprise.

 

Le manque d’autocritique

 

La chance n’a pas sa place dans le succès entrepreneurial, sur le long terme tout du moins, car même lorsqu’une entreprise se porte bien, son avenir peut être compromis si l’on ignore pourquoi et comment atteindre les consommateurs. En réalité, il est essentiel que le chef d’entreprise sache reconnaître ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas dans son projet, c’est pourquoi il doit régulièrement s’arrêter et procéder à une analyse de l’évolution de son projet.
Un examen des principaux ratios financiers (rentabilité, liquidité et endettement par exemple) permet de détecter rapidement l’arrivée de problèmes et offre, par conséquent, le temps nécessaire pour mettre en place un plan d’action permettant d’y faire face.
Des dépenses supérieures aux revenus

 

S’il existe un indice incontestable de l’échec d’une entreprise c’est lorsque les prévisions de ses dépenses annuelles dépassent le montant de ses revenus. Si l’on ne parvient pas à inverser cette tendance (ou si l’on ignore comment faire), il est sérieusement temps de penser à une fermeture.

 

Pour éviter cette fermeture il faudrait que l’entreprise parvienne à augmenter ses revenus tout en réduisant ses dépenses. Cette situation ne peut généralement être mise en place que grâce à un investissement préalable destiné à augmenter les ventes (par le marketing ou le développement de produits). Si cet investissement n’a pas lieu avant que la solvabilité de l’entreprise ne soit compromise, il est probablement déjà trop tard.

 

Des modifications de l’environnement

 

Même lorsqu’un entreprise se porte bien, certains changements poussent le chef d’entreprise à s’interroger sur l’éventualité d’une fermeture. Une baisse du marché, des modifications importantes de la réglementation, une entrée massive de concurrents sur le marché, ou même des améliorations dans les secteurs du transport ou de la technologie peuvent rendre un produit ou un service inutile ou non rentable. Dans ces cas là, le chef d’entreprise ne devrait pas attendre qu’il y ait des pertes, mais procéder à une fermeture organisée, qui minimiserait ses coûts.

 

Ces indices sont valables aussi bien pour les entreprises traditionnelles que pour les commerces en ligne. Le digital permet d’avoir plus facilement un accès constant et immédiat à des informations significatives permettant d’évaluer l’activité d’une entreprise, mais il comporte certains inconvénients : la concurrence étant plus forte – entreprendre coûte beaucoup moins cher –, les échecs peuvent être bien plus nombreux, et le temps d’attente pour qu’un projet devienne rentable s’allonger. Dans tous les cas, le chef d’entreprise doit apprendre à reconnaître que certains projets échouent, à ne pas refaire sans cesse les mêmes erreurs et à ne pas prolonger l’agonie de son entreprise afin de pouvoir boucler paisiblement une étape et se préparer ainsi à la suivante.

 

Chez CEDEC, Conseil en Management Stratégique, nous croyons que toutes les entreprises doivent être attentives au marché et à leurs propres résultats financiers. Cela leur permettra de connaître la viabilité réelle de leur projet et de connaître le moment exact pour fermer boutique et se concentrer sur de nouveaux projets.

 

Design by IDWeaver