Les principaux changements auxquels le commerce électronique doit faire face en 2018

26 Février 2018

L’avancée des boutiques en ligne est imparable. Les consommateurs sont de plus en plus enclins à faire leur achats en ligne, d’où l’intérêt qu’y portent les entreprises.

 

Que votre entreprise soit déjà passé ou non au commerce électronique, vous devriez connaître les principales tendances qui transformeront les achats en ligne tout au long de cette année.

 

Chez CEDEC nous pensons que toute entreprise doit être consciente de cette alternative à l'achat traditionnel et en pleine évolution. Il s'agit d'une réalité à ajouter dans le cadre des défis de la transformation numérique.

 

Voyons plus en détail 6 points essentiels à propos des nouvelles tendances:

 

1. De plus en plus d’achats se font sur le téléphone portable

 

Les chiffres le prouvent. L’an dernier 6 consommateurs sur 10 ont déjà fait leurs achats sur leurs dispositifs mobile et cette tendance va augmenter dans les prochaines années. C’est pourquoi il est essentiel que les boutiques en lignes s’adaptent bien à ce support.

 

Lors de l’implémentation d’un e-commerce on ne doit pas seulement évaluer sa fonctionnalité et sa vitesse depuis un PC ou ordinateur de bureau, mais on doit aussi vérifier qu’il soit optimisé dans sa version responsive ou mobile.

 

2. Le meilleur prix reste toujours essentiel pour le consommateur

 

Pour 4 consommateurs sur 10, l’économie que représente les achats en ligne est un critère important pour se décider pour cette voie. En fait, le commerce électronique est un outil fondamental dans nos décisions d’achats lorsque nous l’utilisons pour comparer des produits à la recherche du meilleur rapport qualité-prix. Les consommateurs sont de plus en plus critiques et hésitent à faire des achats impulsifs.

 

3. Généralisation de la commande en une seule étape

 

Si quelque chose a changé dans le commerce électronique, c’est qu’il devient plus facile de gérer n’importe quelle commande, le processus a été simplifié et il est donc plus rapide.

 

C’est pourquoi les commerces électroniques offrent moins d’étapes. En fait, l’achat en une seule étape existe déjà, bien que seulement 40% des e-commerce analysésdans une enquête du comparateur de prix idealo l’ont implanté.

 

On est passé d’une moyenne de 4,7 étapes enregistrées en 2015 à une moyenne de 2,7 étapes en 2017, et tout indique que la tendance ira à la baisse.

 

4. L’expédition est un facteur clé pour le consommateur

 

Sans aucun doute, les conditions d’expédition sont l’un des critères les plus importants pour le consommateur, c’est pourquoi des délais de plus en plus courts sont offerts aux clients.

 

Pour améliorer ce point, les commerces électroniques investissent dans la logistique, une partie essentielle de tout commerce électronique, parce que la tendance est de miser sur des délais de livraison record. Il y a même plusieurs boutiques qui livrent le jour même.

 

En ce qui concerne l’expédition, les options de ramassage des commandes, qui s’adaptent déjà aux nouveaux besoins des consommateurs, où la nouveauté est d’offrir une grande flexibilité au-delà du domicile, le point de livraison le plus conventionnel, c’est pourquoi les systèmes de livraison en points-relais, entrepôts ou dans le réseau des magasins physiques sont des moyens à prendre en compte.

 

5. L’importance du Black Friday dans le e-commerce

 

Le « Black Friday » est devenue une date immanquable pour les consommateurs qui choisissent le commerce électronique, attirés par les réductions juste avant la campagne de Noël.

 

Cette date bat de nouveaux records chaque année et constitue une période très importante. Les chiffres le confirment. En 2015, l'augmentation des visites par rapport à l’année précédente pendant cette époque était de 66,9%, en 2016 de 130% et en 2017 de 187%.

 

6. La carte bleue suivi de Paypal sont les formes de paiement les plus courantes

 

Pour le paiement il existe trois options essentielles: les cartes de crédit, les cartes de débit et les plateformes de paiement comme Paypal. Mais il faut prendre en compte que l’option de paiement préférée des français en ligne est la carte bleue (46,39%) suivie de Paypal (31,35%).

 

Au CEDEC, Centre Européen d’Évolution Économique, nous croyons qu’il est essentiel pour toutes les entreprises, mais aussi pour les PME, de connaître les possibilités offertes par une boutique en ligne et les principaux défis qu'elle doit relever pour la consolider.

 

Cette année, où la transformation numérique de nos entreprises est inévitable, il est essentiel de passer à l’étape du commerce électronique et de ne pas rester sur la touche en ce qui concerne ce mode d'achat. Ce chemin à suivre est un pas de plus vers l'Excellence Managériale.

 

Design by IDWeaver