Le commerce électronique modifie les règles du jeu des PME

11 Juin 2018
Le commerce électronique modifie les règles du jeu des PME

Faire ses achats en ligne est désormais une habitude pour la plupart des consommateurs. Les grandes entreprises l'ont déjà bien compris, mais il reste encore des efforts à faire pour les PME. De nos jours, cela ne suffit plus d'offrir un service de vente en ligne. Pour réussir, les entreprises doivent aujourd'hui être rapides en ce qui concerne l'expédition, avoir une large gamme de produits et fournir un bon service à la clientèle.

 

Chez CEDEC, nous recommandons aux petites entreprises de s'informer sur ces nouvelles règles du jeu dans le secteur commercial afin qu'elles puissent s'adapter et se battre sur un pied d'égalité avec les grandes entreprises.

 

En à peine 10 ans Internet a complètement transformé les habitudes de consommation. Il y a peu, beaucoup étaient encore réticents aux achats en ligne, aujourd’hui quasiment tous se laissent tenter par le commerce électronique, que ce soit au travers de l’ordinateur, de la tablette et surtout du téléphone portable. Dans tous les cas, cette transformation a aussi accompagné une évolution dans les stratégies commerciales des entreprises, et dans son rapport avec les clients.

 

Et dans un environnement de plus en plus concurrentiel, où les ventes en ligne devraient créer 3,2 millions d'emplois au cours des 10 prochaines années, le fait d'avoir un magasin en ligne n'est plus un facteur de différenciation, mais un minimum à respecter.

 

En d'autres termes, les consommateurs s'attendent à pouvoir compter sur ce service, et ils exigent aussi qu'il soit de qualité. Comment les petites et moyennes entreprises peuvent-elles se positionner dans ce contexte ?

 

La clé est d’offrir une bonne expérience au client. Les consommateurs cherchent la rapidité, différentes modalités d’envoi, la commodité des remboursements et un catalogue varié, mais surtout, ils valorisent la fiabilité, quelque chose qui est plus difficile à transmettre de la part d’une petite entreprise peu connue. C’est pour cela que les PME doivent travailler pour offrir des garanties de confiance (comme l’usage des labels de confiance) et un service optimal, qui soit en plus transparent sur les prix et la protection des données.

 

Ceci est le point de départ, mais pour ne pas être en retard, les PME doivent aussi se tenir actualisées de tous les changements dans le secteur, en essayant de prévoir vers où ira le marché du commerce électronique dans le futur.

 

Pour cela, les responsables du commerce électronique doivent être dans un processus d’apprentissage continu, afin de pouvoir s’adapter, par exemple, à des changements tels que le nouveau Règlement Général sur la Protection des Données et d’autres règlements sur l’activité en ligne.

 

Chez CEDEC, le Centre Européen d’Évolution Économique, nous croyons qu'il est important pour les petites entreprises de comprendre les nouveaux défis posés par le commerce électronique afin d'anticiper les besoins des consommateurs et de se positionner sur des marchés de plus en plus compétitifs. C'est la seule façon d'assurer le développement de l'entreprise et l'atteinte de l'Excellence Managériale.

 

Design by IDWeaver