Est-ce que les algorithmes sont le futur dans la stratégie des ressources humaines ?

25 Janvier 2018

Est-ce que les algorithmes sont le futur dans la stratégie des ressources humaines ?
La technologie et le big data ont complètement transformé le panorama des entreprises, et la manière de faire les choses ne sera jamais plus la même. Ce sont les algorithmes qui déterminent quels produits créer, quel prix choisir ou quelles publicités servir, mais maintenant en plus, ils commencent à avoir un poids déterminant dans un domaine qui était habituellement directement contrôlé par les humains: les ressources humaines.
 

Au CEDEC nous savons qu’il est important de connaître les tendances en terme de recherche de personnels pour que les entreprises puissent introduire des améliorations dans leurs stratégies d’acquisition de talents. Pour cela, nous partageons un article du site espagnol PuroMarketing dans lequel il est expliqué comment les grandes entreprises sont en train de découvrir les avantages de l’analyse des données à travers d’algorithmes pour trouver les meilleurs professionnels pour chaque poste de travail.
 

Les formes d’utilisation de ces algorithmes sont multiples, bien qu’elles commencent avec la communication des offres, en particulier lorsque des profils jeunes sont recherchés. Il n’est plus nécessaire de se déplacer dans les universités ou de participer à des salons, mais il suffit de s’annoncer au travers des téléphones et des réseaux sociaux.
 

Mais ceci n’est que la partie visible de l'iceberg , ce qui est réellement novateur c’est que les algorithmes jouent aussi un rôle essentiel dans la sélection à proprement dit. Pour cela, les grandes entreprises demandent aux candidats de générer des traces qui peuvent être ensuite analysées de manière automatisée, pour filtrer et sélectionner seulement les profils les plus intéressants pour l’entreprise. Ainsi, le candidat n’envoie plus seulement son CV mais joue aussi en ligne et remplit une série d’épreuves déterminées par l’entreprise. De cette manière l’information que l’algorithme devra analyser rentre ; sans perdre de vue que la gamification est une autre tendance qui touche désormais fortement les ressources humaines.
 

Même si c’est finalement le département de ressources humaines celui qui fait l’entretien ou qui contactera personnellement les candidats idéaux, les algorithmes permettent de passer au crible d’une manière beaucoup plus objective, rapide et moins cher, en économisant à l’entreprise une partie importante des coûts associés aux processus de captation de nouveaux employés.
 

Et ce n’est pas tout, ils sont aussi beaucoup plus affinés dans leur présélection , et les grandes entreprises assurent qu’avec ce type de processus automatisé les candidats qui arrivent dans les dernières phases du processus de sélection s’ajustent beaucoup plus aux besoins du poste, et en effet, jusqu’à 80% de ceux qui arrivent à cette phase final finissent par recevoir une offre de travail, car ils apportent une valeur réelle à l’entreprise.
 

Enfin, l’algorithme permet d’aider à en finir avec les partis pris et préjugés, en embauchant des équipes plus différentes, et où seulement les travailleurs les plus préparés arrivent au poste.
 

Au CEDEC, Centre Européen d’Évolution Économique, nous croyons qu’il est très important de concevoir des stratégies qui aident à rendre les processus de sélection de personnel les plus efficaces possibles, parce que compter sur des professionnels de qualité est fondamental pour qu’une entreprise prospère et atteigne l’excellence managériale. Pour cela, il est intéressant de connaitre de nouvelles formes qui améliorent ces processus et les rendent plus agiles et de savoir que l’usage d’un algorithme peut aider à remplir cet objectif.
 

Source photo

Design by IDWeaver