En quoi un consultant externe peut-il aider ma PME?

13 Juin 2016

De manière générale le chef d’entreprise d’une PME est peu enclin à faire appel à du conseil externe.
Les consultants ont parfois mauvaise presse. Les chefs d’entreprise estiment souvent à tort que travailler avec des consultants externes est une dépense inutile et que l’argent devrait être utilisé à meilleur escient.
Cette attitude hésitante et dubitative est liée au fait que le chef d’entreprise se pose de nombreuses  questions ou a de l’à priori :
Que puis-je espérer d’un consultant ? N’est-ce pas cher vendu pour me vendre du vent ? Que peut-il m’apporter alors que cela fait des années que j’exerce ce métier ? Pourquoi en aurais-je besoin alors que mon entreprise se porte bien ? Dans quels domaines peut-il intervenir et m’aider? Pourquoi investir alors que je pourrais avec mon organisation le faire moi-même ? Ai-je les moyens de payer son intervention ? Comment trouver le consultant qui dispose des compétences pour m’aider ? …
S’il parait normal de faire appel à un comptable pour sa comptabilité, à un avocat pour les questions juridiques,  il est plus difficile pour le chef d’entreprise de prendre contact avec un consultant pour l’organisation générale, le management, la stratégie, la gestion ou le pilotage de son entreprise.       

Entreprendre devient toujours plus compliqué. Le changement est  aujourd’hui la seule constante.
Le marché est en perpétuelle évolution : les donnes économiques sont régulièrement modifiées, le monde des entreprises change de plus en plus vite au gré des fusions et acquisitions, tant les clients que le personnel des PME émettent de nouvelles exigences et ont de nouveaux besoins à satisfaire. La concurrence est de plus en plus vive,  la part de l’e-commerce de vient de plus en plus prépondérante, les technologies d’information et de communication évoluent toujours plus vite, etc.
Tout cela fait que l’environnement de la PME est en perpétuelle mutation et que le rythme s’accélère toujours davantage.
Il devient de plus en plus ardu pour le chef d’entreprise et son encadrement de rester à niveau et d’anticiper voire même de suivre.
Le conseil externe devient toujours plus une nécessité.
Apprendre et évoluer devient un défi auquel les entrepreneurs et leurs collaborateurs se doivent de répondre. Intégrer pour sa réflexion et sa stratégie un consultant extérieur peut servir de levier de profit important pour la PME.

Le consultant externe va s’atteler à permettre au chef d’entreprise à prendre le recul nécessaire, à analyser la situation objectivement en lui proposant son aide, son expérience, ses compétences pour faire face à un environnement toujours plus complexe.   
 
La suite de cet article dans nos newsletter 7, 8 et 9

Design by IDWeaver