Délais courts et respect des délais

28 Septembre 2016

Le temps est devenu un produit de luxe. Et les entreprises s’organisent désormais autour de la gestion des délais qu’ils soient de développement, de production ou de livraison. Mais au-delà de la rapidité d’exécution d’une prestation, c’est aussi sur le respect des délais annoncés que se jouent les enjeux de performance.
Le contrat qui unit une entreprise à ses clients porte sur quatre éléments essentiels : le produit, le prix, le délai, le service. Les dérives sur le produit ou le prix sont rares. Le premier parce qu’il fait partie intégrante de l’offre de l’entreprise et le second parce qu’il est en général défini contractuellement. Le service est parfois négligé dans le relationnel avec le client parce que les ressources limitées de l’entreprise se concentrent sur la vente et la production. Quand au délai, il semble parfois être déconnecté de la prestation !
Or les retards ont évidemment des conséquences chez les clients. Ils perturbent leurs propres cycles internes (perte d’activité, coûts supplémentaires, désorganisation, non-qualité) et peuvent les mettre en difficulté vis-à-vis de leurs propres clients.
L’engagement sur le délai fait partie intégrante du « cahier des charges » de la prestation. Son respect se situe au même niveau que celui du produit et il doit lui aussi répondre à la demande des clients. Les clients doivent contractualiser le délai avec leurs fournisseurs et prévoir le paiement de pénalités en cas de dépassement.
Cette démarche d’exigence implique de s’entendre clairement sur les conditions et la date de livraison et d ‘échanger régulièrement avec le client. Garantir les délais est un réel engagement de performance qui peut faire la différence. Informez-les également de l’avancée de votre prestation et s’il y a un risque de dérapage dans le délai, prévenez-les. Prévenu à temps, les conséquences peuvent parfois être gérées afin de limiter les perturbations.
N’hésitez pas à nous consulter à : info@cedec.be

Design by IDWeaver