Comment peut-on classer les différents types d’achat?

14 Mai 2019
Comment peut-on classer les différents types d’achat?

Offrir une bonne expérience d’achat est devenu un élément clé pour le succès de tout type d’entreprises. Et pour y parvenir, il est essentiel de connaître les clients potentiels, de savoir ce qu’ils veulent, comment et quand ils le veulent afin de pouvoir anticiper leurs besoins.

 

Chez CEDEC, nous savons que tous les processus d’achats ne sont pas identiques, et que les sociétés doivent savoir comment leurs clients prennent la décision d’acheter un produit ou un autre, pour établir de cette façon des tactiques commerciales vraiment efficaces.

 

Nous pouvons classifier les types de comportement d’achat de cette façon :
- L’achat routinier
- L’achat d’impulsion
- L’achat complexe

Ils répondent tous à des motivations diverses, et pour cela, ils exigent une stratégie différenciée.

 

L’achat routinier

 

C'est un achat, quasi automatique, qui n'est plus réfléchi, et qui se produit fréquemment.
Il est très caractéristique des domaines tels que l'alimentation ou l'hygiène, avec des produits qui ne coûtent pas cher et qui sont achetés régulièrement, comme lorsque vous choisissez toujours la même marque de yaourt, la même lessive ou le même shampooing.
Dans ce cas, il est particulièrement important de fidéliser le client, car il reviendra, et cela s’obtient à travers la qualité du produit, un bon service après-vente et des actions visant expressément à le fidéliser (remises et offres spéciales pour la consommation, ou pour être ambassadeur de la marque, personnalisation de la communication, etc).
L’achat d’impulsion

 

Il s'agit d'un achat qui n'implique pas de planification et qui a une forte composante émotionnelle : le consommateur décide d’acheter un produit ou un service dans un court laps de temps et en raison d'un stimulus auquel il ne peut résister.
Pour réussir ce type de vente, il faut faciliter autant que possible toutes les phases du processus d'achat, de sorte que le client n'ait pas le temps de méditer (et se retirer) au milieu de la transaction.
Ainsi, les publicités et offres personnalisées sont très efficaces, mais doivent être accompagnées d'un processus d'achat rapide et facile, surtout lorsqu’il s’agit d’un achat en ligne.

 

L’achat complexe

 

Il s’agit de l’achat des produits les plus chers, que l’on n’achète pas souvent comme par exemple une voiture, un ordinateur ou une cuisine, l’achat se fait après une réflexion préalable car ils représentent un investissement considérable.
Dans de tels cas, il est important pour le client d'en savoir plussur les caractéristiques et les prestations de l'article et de comparer différentes options. Pour influencer leur décision finale, il est essentiel d'avoir du prestige et une bonne image de marque, ainsi qu'un excellent service avant achat et après-vente.

 

Il ne faut pas non plus oublier que, quel que soit type d’achat, il y a des éléments qui sont devenus indispensables pour réussir à augmenter le nombre de ventes, et qui servent à stimuler à la fois les achats routiniers, les achats d’impulsion et les achats complexes.

 

C’est le cas de la présence multicanale, et pour cela les entreprises doivent s’efforcer à combiner différents canaux de communication et de vente, aussi bien numériques que traditionnels et atteindre ainsi le plus grand nombre de clients, en établissant une stratégie adaptée à chacun d’eux.

 

Au CEDEC, Centre Européen d’Évolution Économique, nous considérons essentiel que les entreprises connaissent les habitudes de consommation de leurs clients, pour ainsi pouvoir s’adapter à eux, les attirer et les fidéliser.
De cette manière, ils atteindront la croissance à long terme et parviendront à l’Excellence Managériale.

 

Design by IDWeaver