Comment doit être le dirigeant d’une PME?

04 Juillet 2018
Comment doit être le dirigeant d’une PME?

Le manque de leadership peut entraîner l'échec d'une petite entreprise, même si elle a un produit ou un service attrayant. Être le patron n’est pas toujours facile, et travailler en équipe non plus. C’est pour cela que les compétences managériales, et la capacité d'influencer et de motiver les employés sont essentielles à la réussite de toute entreprise dans l'atteinte de ses objectifs.

 

Chez CEDEC nous savons qu’ être le leader d’une PME est une grande responsabilité, surtout dans un contexte actuel, où les entreprises évoluent à pas de géants et où l'environnement devient de plus en plus compétitif.

 

On ne doit pas oublier le fait que les nouveaux modèles d’organisation d’entreprise et les méthodologies agiles ont entraîné un changement significatif au sein des entreprises, de sorte que certaines des caractéristiques du bon leader d'il y a vingt ou même dix ans ne sont plus valables aujourd'hui. Ainsi, un bon patron est celui qui n'a pas peur d'innover, dans tous les domaines de l'entreprise, c’est celui qui est capable d'identifier les opportunités naissantes et de stimuler la créativité de ses collaborateurs.
Voici 5 compétences essentielles pour un bon leadership.

 

Avoir une vision d’avenir

 

Un dirigeant doit avoir une excellente vision stratégique, savoir comment fixer et prioriser les objectifs, et aussi permettre à son équipe de décider de la meilleure façon de les atteindre.

 

Se focaliser sur le client

 

L'entreprise qui réussit est centrée sur le client, c'est-à-dire qu’elle place le client au centre de l'ensemble du modèle d'affaires. Un bon patron doit donc toujours garder cet objectif à l'esprit.

 

Faire confiance aux employés

 

La confiance est la clé pour que les travailleurs osent inventer et essayer de nouvelles idées, sachant qu'ils auront l'appui de leur patron. De plus, elle encourage la communication ascendante, avec une attitude réceptive à tous les messages, afin de tirer le meilleur parti du talent de chaque employé, et elle est toujours transparente et honnête dans ses réponses.

 

Être persuasif

 

Il n'impose pas ses idées par la force, mais est capable de communiquer leurs avantages d'une manière très efficace, en présentant les idées avec enthousiasme et en convainquant naturellement le reste de l'équipe.
De plus, il n'inspire pas simplement par la parole, au lieu de se limiter à donner des ordres, il acquiert de l'autorité en motivant par l'exemple.

 

Mettre l’accent sur l’efficacité

 

Dans le monde des affaires avec un climat de changement constant ce sont ceux qui sont capables d’échouer rapidement, et de tester rapidement une alternative qui marche, qui triomphent.

 

Le directeur doit donner la priorité à l’efficacité plutôt qu’au perfectionnisme au moment de créer et tester une nouvelle idée. Cela accélère la productivité.

 

Chez CEDEC, le Centre Européen d’Évolution Économique, nous considérons essentiel que le dirigeant de toute entreprise, particulièrement d’une PME, sache trouver le chemin qui le conduira à l’Excellence Managériale, tout en étant capable de déterminer les objectifs de l’entreprise et de motiver à l’équipe pour les atteindre.
C'est pourquoi il est important de faire un exercice d’autocritique, cherchez les erreurs que vous pouvez commettre et développez les compétences qui feront de vous le meilleur patron.
Source photo

 

Design by IDWeaver