Arrêtons de piloter au rétroviseur!

05 Novembre 2015

Le but premier du tableau de bord est de contrôler, maîtriser les différents leviers de l’entreprise et de l’ensemble des secteurs qui la composent. C’est en effet par une bonne maîtrise des fonctionnements internes et un contrôle efficace que l’on peut déléguer et donc démultiplier son pouvoir d’action.

Mais est-ce bien suffisant ? Savoir que vos chiffres du mois dernier sont en augmentation, en quoi cela vous sert-il ?

A rien si vous n’êtes pas capable d’en comprendre les raisons ! Combien de chefs d’entreprise se sont réveillés trop tard parce que les derniers chiffres étaient bons, mais l’environnement, le marché, la concurrence ont évolué. Dans le monde en perpétuelle mutation qui est le nôtre, ne maîtriser que les paramètres internes sans se soucier de l’environnement est malheureusement aujourd’hui insuffisant.
Les médias parlent beaucoup du moral des chefs d’entreprise. A part un concept flou, qui intéresse surtout les économistes, c’est la capacité de ces derniers à avoir prise sur l’environnement économique qui est au centre des discussions. Il est évident que si l’on n’a pas de vision, de perspectives, d’objectifs clairs, piloter une société revient à garder les yeux sur le volant d’une entreprise lancée à pleine vitesse. Qu’est ce qui nous dit que le prochain virage économique sera bien négocié alors même que l’on ne l’a pas préparé. Si vous-même en tant que chef d’entreprise ne savez pas de quoi l’avenir sera fait, comment vos salariés sauront-ils se projeter au delà de leur quotidien?

C’est dans ce contexte que vous devez disposer d’informations complémentaires qui vous permettent d’avoir prise non seulement sur les éléments internes de l’entreprise, mais peut être encore plus sur les éléments externes. C’est en effet dans l’adéquation entre les produits et les services que votre société offre et le monde extérieur (vos marchés, les besoins de vos clients…) que réside la performance économique et la pérennité de votre entreprise.

Un tableau de bord qui ne reprendrait que les éléments internes de votre entreprise vous permet de suivre cette dernière mais certainement pas d’adapter votre conduite (votre stratégie) à la route que vous empruntez ! De même que le pilotage sur route enneigée n’a pas grand-chose à voir avec la conduite sur autoroute par beau temps, on ne pilote pas une entreprise de la même façon quels que soient les événements extérieurs.

N’est-il pas temps de se pencher sur votre tableau de bord afin de voir s’il existe des éléments qui vous permettent d’évaluer objectivement votre environnement. Votre rentabilité est-elle en phase avec votre secteur ? La part de marché que vous représentez chez vos clients évolue-t-elle ? Connaissez-vous toujours les besoins de vos clients ? Vos concurrents proposent-ils de nouveaux produits ?

Avez-vous suffisamment d’éléments pour pouvoir prendre dès aujourd’hui les décisions de demain ?

Car ne l’oublions jamais ; votre métier c’est avant tout de vous projeter dans l’avenir. Comment un marin peut-il espérer arriver à bon port s’il ne lève jamais les yeux de la barre pour éviter les écueils, les récifs ? D’ailleurs, la majorité des grandes réussites industrielles s’expliquent par une réelle vision : Airbus et l’A320, Renault et son modèle Espace.

En fait un tableau de bord bien structuré doit vous permettre de réaliser rapidement une analyse de vos forces et faiblesses en temps réel, de savoir quels sont les leviers internes sur lesquels agir mais aussi de connaître au mieux le monde qui vous entoure afin d’adapter l’entreprise au mieux.

Design by IDWeaver